• Un grand sensible (31/12/2008 publié dans : Saynètes )
    - Ca t'est déjà arrivé toi, de pleurer devant un film? - Je sais pas trop. Tu sais, moi, les films... Ah si, en fait, une ou deux fois. Disons que ça dépend du film. - Ah ! Par exemple, c'est quoi ...
  • Question (29/12/2008 publié dans : Quoi?Comment?Pourquoi? Pastiches rolliniens. )
    A la suite de demandes insistantes et convergentes, je me propose de résoudre autant que faire se peut les angoisses existentielles de certains de mes proches contemporains subjectivement choisis ...
  • Entrons si vous voulez (29/12/2008 publié dans : Soirées )
    C’est pour rire qu’on rencontre dans l’œil de l’autre l’hier. Un son d’Irène. Petit spot ivre des rives assoiffées, j’étends mes bruits feutrés dans la ville dont le prince est un enfant. Je ...
  • Pour échapper au tic tac (23/12/2008 publié dans : Poétique en toc )
    On fait tout ça pour échapper au tic tac, enfants. C’est pas dans l’attaque que des as prennent le volant. C’est dans la retraite. Un braquage viril demi tour on est dans l’arrête. C’est crispant ...
  • L'artiste (22/12/2008 publié dans : Saynètes )
    Moi, c'est artiste que j'aurais du faire. Artiste, c’est l'état de celui qui n'en a pas, disait je sais plus trop qui. En plus je suis né sous X, alors question d’avoir un état… Artiste, ouais. ...
  • Les bruits de l'intérieur (21/12/2008 publié dans : Des jours en désordre )
    J’ai quand même un peu agi à l’instinct là. La chair, les nerfs, c’est des trucs qui trompent pas. Le corps, qu’est-ce que vous voulez ? Parfois y a que ça qui me parle. Je me ferme et j’entends ...
  • Temps nouveaux (19/12/2008 publié dans : Des jours en désordre )
    La France appartenait encore aux nations civilisées mais personne n’en parlait plus. Même à voix basse. On tentait de réconcilier les contraires dans une dialectique qui s’épuisait jusqu’à la ...
  • Isolation phonique (19/12/2008 publié dans : Saynètes )
    - Tu sais, je crois que le plus sur moyen de dire le vrai, c’est de raconter n’importe quoi. C’est vrai, la logique derrière, c’est jamais qu’UNE conception de l’intellect. On peut tout aussi bien ...
  • Google earth/nain de jardin, même combat (3) (18/12/2008 publié dans : Des jours en désordre )
    Suite de "Retour sur terre" Mais on a tellement peur; on se recroqueville, c'est normal. L'autre jour, je navigue sur le net. Les fenêtres s'accumulent dans la barre des taches, c'est un bordel ...
  • Imitation radiophonique (14/12/2008 publié dans : Poétique en toc )
    Plus vieux irrités contre la vie en tiers, Dossier : brume d’harengs, l'eau verse un sang froid des oies bleues sur l'Opale ravinant des vauriens ; cimetière. Hélant mortalité sur des faux bourgs ...
  • Vienne la rage (11/12/2008 publié dans : Poétique en toc )
    Tomber. Tomber sur lui littéralement. Comme on se fracasse la gueule par terre, face contre sol, ventre à terre et terre au ventre et sol en si. Si seulement si. Je suis tombé sur lui et fallait ...
  • Etre dieu (10/12/2008 publié dans : Saynètes )
    Minot, j'étais vachement attiré par le ciel, les nuages. Je me demandais ce qui pouvait bien y avoir là haut. Ce qui pouvait y avoir de tellement grand qu'on le voyait pas. Un truc tellement vaste ...
  • L'existentialisme est un humanisme (09/12/2008 publié dans : Saynètes )
    - Oh, tu veux pas jouer plus loin s’te plait avec ta balle, là? Tu m’ennuies .Tu sautes autour de moi depuis un quart d’heure, là, si, si, je te vois bien. Et tu me cours, alors va jouer plus loin ...
  • Cette part de toi (08/12/2008 publié dans : Poétique en toc )
    Je suis cette part de toit en toi. Qui n'est pas toi. Et n'est pas moi. Qui n'est pas moi et n'est pas toi. Ne t'émeus pas. Tu sens bien que tu es ma proie. Je suis cette part étrange que tu ...
  • Vous connaissez le H de Loevinger? (08/12/2008 publié dans : Saynètes )
    - Le H de Loevinger pondère les moyennes selon les modalités des variables CI 1 et C2 indépendantes voyez ? En fait, l’avantage du H de Loevinger par rapport à l’alpha de Kronbach, c’est un peu ...
  • Des trous (05/12/2008 publié dans : Poétique en toc )
    Je vois des trous, Des trous immenses Où pendent des parfums Accrochés à des seins. Le destin, Le destin pèle d’hurlements. On teste un père assidument Pour la nouvelle du moment. Pourquoi ? C’est ...
  • Le cycle de vie d'un amour (02/12/2008 publié dans : Saynètes )
    Tout produit mis sur le marché passe par trois phases principales : l’introduction qui se caractérise par une percée – en général timide – sur le marché. Le truc est neuf et fait un peu peur; on ...

C'est quoi ce blog?

Derniers Commentaires

Recommander

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés