Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La nature est la règle

J’ai même pas vu ses yeux, au début. Pourtant, c’est là le meilleur signe de bonne santé. Y était de dos. Y se dandinait tranquille, un peu lascif, en agitant ses bras comme des breloques. Je me souviens plus très bien, l’image est pas très nette j’avais...

Lire la suite

Le spectateur des émissions de Cauet

Le spectateur des émissions de Cauet est comme tout le monde. Il se lève le matin pour aller pisser. Il regarde sa bite et se dit que lui aussi, si on lui demandait, il serait vachement content d'aller montrer sa queue sur les plateaux de télé. Il songe...

Lire la suite

Les mecs qui pensent

La plupart des mecs qui pensent depuis les lumières, je parle à l’instinct là, la plupart de ces mecs mènent une vie d’oisiveté tranquille à l’abri de la postérité dans des lycées prestigieux aux noms de rois de France, ils s’empiffrent d’une quantité...

Lire la suite

Admissions

Suite Remise de soi. Admissions. Numérisation de mon identité dans un dossier avec étiquette, informatisation. Merci veuillez vous asseoir. On viendra me chercher, je suivrai. Une fois lâché dans la chambre, disparition. Je suis seul, debout au milieu...

Lire la suite

Début de jeûne

10H00 : tu ne mangeras point. Médicalement je suis contraint à partir de maintenant. Mon corps vient d’accepter l’injonction au jeûne, j’en dépends; purification et soumission, érection. L’appel du ventre. Je ne m’appartiens plus. Idée assez séduisante...

Lire la suite

Son regard caïmanique

"Tout se passe comme s’il avait un regard quelque peu crocodilisant, je dirais même caimanique". Comme un plissement bizarre d’œil d’humain déplacé, quelque chose de caïmanique, de la rivière, d’un fleuve d’Afrique, comme un crocodile mais chinois. Plissé...

Lire la suite

Tu t'écrases moustique

C’est des jours pas possibles. Même que tu ferais un effort y t’enverraient chier au-delà de la lune. Pour des pas grand choses, pour des riens deux trois bips un martellement de brics et de brocs. Vas-y déloge un peu la brique dans ces cas délictueux....

Lire la suite

Je t'aime en corps

Des queues de paon s’enivrent sur mon mur, Au coin de l’œil éventail de couleur On m’assaille de douleurs. Je ferme les yeux en tranches, tes « je t’aime » parfum night Ont des sourires hâbleurs. Logées dans mes paupières, deux balles de couleur. Je t’aime...

Lire la suite

Si c'est pas toi

Si. Des fois je pense à toi. Même sans m’en apercevoir. Tu bondis au beau milieu d’une phrase et tu me coupes mon élan net. J’écris j’écris je tape je tape paranoïaque pour enserrer pour corseter les cris et tu me décroches ton poing en pleine face. Y...

Lire la suite