La route du retour

Publié le par Le Déserteur

 

 J’ai encore oublié la route du retour.  
 Je sais pas comment je fais.  
 J’oublie 
 Toujours.  
   
 En même temps j’ai picolé.  
 Ça aide.  
   
 La route du retour.  
   
 Toujours.  
   
 Et pourtant à chaque fois, ça marche. Je me réveille dans mon lit le matin bonjour hier qui suis-je hier quoi ?  
   
 Honte. 
 Poids.  
 Honte. 
 Corps.  
   
 Debout.  
 Faire comme si tout était normal.  
 « T’as fait quoi hier ? » 
 ? 
 J’invente.  
 Je mets des petits morceaux de vrai dans le tout, je colore le bazar et je balance.  
 Advienne que pourra.  
 Et c’est parti pour la journée.  
 Marcher marcher marcher. 
 Le soir, surtout, ne pas retomber.  
 Retomber.  
 Oublier.  
 La route du retour.  
 Toujours.  
   
 La prochaine fois,  
 Je me retournerai plus souvent pour regarder la route.  
 Le petit Poucet. 

Publié dans Saynètes

Commenter cet article